Parle seul

ps.jpg

Texte de la quatrième de couverture :

Ce livre, c'est ma voix dessinée, c'est mon souffle qui prolonge un appel au dialogue.

Je suis de la génération qui voit la réalité changer de version chaque jour. Je suis de ceux qui déforment leur visage avec les traits de l'incertitude. Ceux qui parlent seuls parmi les pays dehors où personne n'écoute.

Ma voix n'a de sens qu'entremêlée à la vôtre.
Je parle. Parlons seuls.

Éditions Les Herbes rouges, 2003, 68 p.

PRIX ÉMILE-NELLIGAN 2003

Acheter ce livre. (Épuisé)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extraits du dossier de presse : 

« [...] nous sommes bel et bien en présence d'un auteur authentique, à la voix sûre et à l'écriture frénétique, comme s'il y avait cassure constante du débit tant viennent à la page les mots qui sont en rupture avec ceux qui précèdent, dans un dynamisme forcené qui emporte la lecture.» 

Hugues Corriveau, Lettres Québécoises

 

«Il y a beaucoup à entendre chez DesRochers, qui pose un regard judicieux sur sa propre génération. Parle seul montre à quel point la distance affective sépare les individus. Un jeune auteur qui se démarque avec intelligence.» 

David Cantin, Le Devoir

 

«Cette figure intègre, intouchable, permet de rêver, de réinventer, de croire que "la douleur deviendra oxygène", malgré les hommes et les guerres.» 

Jonathan Lamy, Moebius

 

« [...] sa syntaxe malléable et relâchée et ses thèmes d'ascendance surréaliste sont étonnants de clarté.» 

Maxime Catellier, Ici

 

«Parle seul se veut une méditation particulière sur le monde qui vient déranger les idées reçues. Un recueil exigeant à lire et à relire.

Hélène Marcotte, Univerity of Toronto quarterly